Choléra au Zimbabwe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choléra au Zimbabwe.

Message par Chantal le Sam 20 Déc - 21:26

"Le bilan officiel de l'épidémie de choléra qui sévit actuellement au Zimbabwe s'alourdit. Il s'établissait, jeudi 18 décembre, à 1 111 morts. On comptait aussi 20 000 cas suspects, selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA). Mais de nombreux éléments laissent à penser que ces chiffres sont sous-évalués.
Le lieu qui compte le plus de victimes demeure la capitale, Harare, suivie par la ville de Beitbridge, située à la frontière avec l'Afrique du Sud. Un nouveau foyer épidémique est apparu à Chegutu Urban, à l'ouest de la capitale, où près de 400 cas et 121 décès ont été recensés. Aujourd'hui, neuf des dix provinces du pays (et 48 districts sur 62) sont touchées par l'épidémie, qui pourrait continuer à se développer avec l'arrivée de la saison des pluies, compte tenu du délabrement des infrastructures de distribution d'eau potable et du manque d'égouts.
Selon l'OCHA, on peut d'ores et déjà envisager, au Zimbabwe, l'hypothèse selon laquelle 60 000 personnes pourraient contracter cette maladie. Les épidémiologistes n'excluent pas une extension aux pays de la région. Des cas ont été recensés dans différentes parties de l'Afrique du Sud (859 cas et 11 morts) ainsi qu'au Botswana, au Mozambique et en Zambie.
Le pays commence en outre à être confronté à la maladie du charbon (ou anthrax), vraisemblablement après que des habitants ont consommé de la viande avariée provenant d'animaux infectés par la bactérie responsable de cette affection. Environ 200 cas ont été recensés, dont huit décès.
Pour parer à l'extension de cette catastrophe, l'aide humanitaire, coordonnée par l'OCHA, appuyé par de nombreuses ONG, consiste d'une part à prendre en charge les personnes infectées et, d'autre part, à trouver des solutions à l'ensemble des problèmes environnementaux : construction de latrines, acheminement d'eau potable, purification de l'eau, distribution de savon, etc.
Devant l'aggravation de la situation, la menace d'extension géographique de l'épidémie et les risques croissants de famine auxquels est exposée près de la moitié des 12 millions d'habitants du Zimbabwe, l'organisation humanitaire Oxfam a, pour sa part, lancé, jeudi 18 décembre, un appel aux dons d'un montant 4,25 millions d'euros.
Les Nations unies avaient, quant à elles, récemment annoncé le lancement d'un appel à financement pour réunir 550 millions de dollars (437 millions d'euros) afin de soutenir différentes opérations humanitaires. Le travail des ONG est rendu encore plus difficile par la crise politique et socio-économique gravissime que traverse le pays.
"La détérioration rapide de la situation au Zimbabwe en fait une crise humanitaire extrêmement grave qui pourrait encore empirer en 2009, souligne Jane Cocking, directrice humanitaire d'Oxfam. Alors que la communauté internationale bataille pour trouver une solution politique, des millions de Zimbabwéens sont affamés. Nous avons besoin d'une réponse maintenant."
Selon Oxfam, dans certaines régions du pays, seuls 10 % des fermiers disposent de semences pour de futures cultures".
Jean-Yves Nau
Article paru dans l'édition du 20.12.08.
LeMonde.fr

_________________
Chantal
" Ne croyez pas que le Destin soit plus que la densité de l'Enfance".
Rainer Maria Rilke.
Tatevik, 7 ans et Aram, 8 ans, Arménie, Tolotra, 8 ans, Ankasina, Thi Y Truc, 8 ans et Thi Y Ngan, 7 ans, Minh Tuyên, 12 ans, Vietnam, Zhenni, 13 ans, Pays Miao, Jaime, 13 ans, Bolivie, Jeanne d'Arc Yiyéréga, 14 ans, Burkina Faso, Sonam Choezom, 17 ans, tibétaine à Katmandu, Ecole du Haut Dolpo Népal.

Chantal
Modératrice
Modératrice

Féminin
Nombre de messages : 3352
Age : 69
Localisation : Orléans
Humeur : Optimiste
Parrainages : Arménie, Bolivie, Burkina Faso, Chine, Madagascar, Népal, Vietnam.
Date d'inscription : 28/06/2008
Points : 4183

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par hannah le Sam 20 Déc - 21:32

c'est catastrophique !!! Neutral

hannah
Superstar
Superstar

Féminin
Nombre de messages : 3263
Age : 61
Humeur : je veux le forum
Date d'inscription : 05/09/2008
Points : 4130

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par Invité le Sam 20 Déc - 21:55

Le problème est encore politique, le dictateur local dit qu'il ne se passe rien. affraid

Espérons que cette crise le fera tomber Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par Chantal le Sam 31 Jan - 22:52

"Pour David Heymann, directeur général adjoint de l'OMS, "les scénarios les plus pessimistes se sont réalisés".

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé, vendredi 30 janvier, un vibrant appel pour que l'on parvienne à intensifier la lutte contre le choléra qui sévit depuis plusieurs mois au Zimbabwe et ne semble toujours pas pouvoir être contenu. Comment expliquer cette épidémie ?
C'est peu dire que nous sommes aujourd'hui excessivement inquiets. Cette épidémie a désormais touché plus de 60 000 personnes dans ce pays africain. Et elle en a tué, au total, près de 3 200. Les scénarios épidémiologistes les plus pessimistes se sont réalisés. Nous sommes confrontés à l'une des pires situations depuis que le choléra est une entité pathologique connue et décrite. Par certains côtés, il n'est pas exagéré de dire que ce qui est aujourd'hui observé au Zimbabwe évoque ce qui a pu se passer au Moyen Age lors des grandes épidémies de choléra, alors que l'on ne connaissait rien des mécanismes de contamination et des voies de transmission de l'agent pathogène.

Quelles sont, selon vous, les raisons de cette forme de régression sanitaire ?
Elles sont bien évidemment à la fois de nature politique et économique : elles tiennent, tout simplement, à la disparition des infrastructures sanitaires et au désengagement des professionnels de santé, qui ne sont plus rémunérés par la puissance publique. Il faut savoir que nombre d'entre eux ne disposent plus des ressources nécessaires pour se rendre sur leur lieu de travail. Dans le même temps, les personnes directement confrontées au risque épidémique n'ont pas, dans de très nombreuses provinces du pays, les moyens de se rendre dans les dispensaires où elles pourraient trouver de l'aide.
Cette situation nous rapproche de facto des impuissances observées au Moyen Age face aux épidémies de choléra, alors même que les personnes exposées sont aujourd'hui globalement mieux informées. Une différence importante doit ainsi être observée : la mortalité des personnes infectées à cette époque était vraisemblablement élevée. Elle a été de 5 % au Zimbabwe, et tend à se situer aujourd'hui autour de 3 %, ce qui demeure toutefois encore totalement inacceptable.

Pourquoi ?
Parce que l'on peut rester autour de 0,5 % comme on l'observe en Afrique du Sud, dans les zones frontalières du Zimbabwe, où l'épidémie a d'ores et déjà touché plus de 3 000 personnes.

Etes-vous en mesure de faire un pronostic quant à l'évolution de la situation épidémique, compte tenu de la mobilisation internationale ?
Faire un pronostic ? Malheureusement pas. D'une part, au vu des informations récoltées sur le terrain, rien ne nous permet de penser que le bilan officiel des cas et des morts ne soit pas sous-évalué. Nous ne disposons pas non plus, d'autre part, d'éléments permettant de prévoir raisonnablement ce que pourra être la suite de cette épidémie cholérique.
Des éléments inquiétants voisinent avec d'autres qui le sont moins. D'une manière générale les problèmes auxquels les acteurs sanitaires sont quotidiennement confrontés sont simples : comment distribuer, au mieux et au plus près des populations concernées, les dispositifs de réhydratation orale et les produits de désinfection des eaux de boisson.

L'action humanitaire et sanitaire se heurte donc, aujourd'hui au Zimbabwe, à la déstructuration chronique des services publics de santé ?
Sans aucun doute."

Propos recueillis par Jean-Yves Nau.
LeMonde.fr

_________________
Chantal
" Ne croyez pas que le Destin soit plus que la densité de l'Enfance".
Rainer Maria Rilke.
Tatevik, 7 ans et Aram, 8 ans, Arménie, Tolotra, 8 ans, Ankasina, Thi Y Truc, 8 ans et Thi Y Ngan, 7 ans, Minh Tuyên, 12 ans, Vietnam, Zhenni, 13 ans, Pays Miao, Jaime, 13 ans, Bolivie, Jeanne d'Arc Yiyéréga, 14 ans, Burkina Faso, Sonam Choezom, 17 ans, tibétaine à Katmandu, Ecole du Haut Dolpo Népal.

Chantal
Modératrice
Modératrice

Féminin
Nombre de messages : 3352
Age : 69
Localisation : Orléans
Humeur : Optimiste
Parrainages : Arménie, Bolivie, Burkina Faso, Chine, Madagascar, Népal, Vietnam.
Date d'inscription : 28/06/2008
Points : 4183

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par Invité le Sam 31 Jan - 23:02

Eh oui, comme d'habitude ce sont des républiques bananières Rolling Eyes ........... le choléra est curable et un vaccin existe mais il est endémique dans les pays du tiers monde.

La grand mère de mon premier filleul en Inde est morte du choléra ....... les égouts à ciel ouvert et les décharges ne doivent rien arranger. affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par Admin le Dim 1 Fév - 0:20

Malheureusement, je lis que le vaccin n'est efficace que dans 50% des cas.
Si on ne peut pas mettre en place des mesures de prévention, rien ne changera.

_________________


Merci de lire les règles du forum avant de poster !

Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1630
Age : 39
Localisation : 78, région parisienne
Humeur : fatiguée
Parrainages : Bolivie, France, Vietnam
Date d'inscription : 22/06/2008
Points : 3944

Voir le profil de l'utilisateur http://parrainsdumonde.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par Invité le Dim 1 Fév - 17:45

C'est clair ..... en plus ce vaccin ne dure pas longtemps il me semble (j'ai failli devoir le faire pour aller en Tanzanie, mais la zone que l'on devait visiter a été fermée pour choléra).

Le problème est que l'on peut envoyer toute l'aide que l'on veut, si les fonds sont détournés ou si la prévention ne se met pas en place, il restera endémique et réexplosera à la moindre occasion. affraid

Dans le programme de parrainage de Fatoumata au Sénégal (avec Aide et Action) et dans d'autres aussi, ils faisaient une campagne "propreté = santé, lavez vous les mains" avec des panneaux illustrés. . Au Rwanda (donc avant le génocide), ils avaient mis en place des auxilliaires de santé dans les villages. Ils font celà aussi en Inde.

c'est la seule solution .......... après quand il est trop tard, on ne peut que constater. pale

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par Admin le Mar 3 Fév - 14:30

Une vidéo sur le Choléra au Zimbabwe sur le site de Médecins du monde.

_________________


Merci de lire les règles du forum avant de poster !

Admin
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1630
Age : 39
Localisation : 78, région parisienne
Humeur : fatiguée
Parrainages : Bolivie, France, Vietnam
Date d'inscription : 22/06/2008
Points : 3944

Voir le profil de l'utilisateur http://parrainsdumonde.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choléra au Zimbabwe.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum